29 septembre 2014

63 - Inspection du Général Maud'hui - Visite de mon beau-frère Pierre Macaire

   En quittant le réduit d'Avocourt au moment de m'engager dans le boyau conduisant vers l'arrière, la boue et l'eau atteignaient 35 à 40 centimètres, puis plus loin 75 centimètres.  Je devais pousser l'eau devant moi avec mon ventre ce qui n'était pas drôle du tout. Comme arrivé à cet endroit le jour se levait, il m'était impossible de monter sur le dessus de la tranchée pour continuer ma route. J'étais condamné à continuer mon métier d'égoutier peu agréable. Aussi une bonne demie-heure après en arrivant au camp,... [Lire la suite]
Posté par rue fedor à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,