09 janvier 2014

19 - 1916 - Erbéviller - Réméréville -Réflexions sur mon utilité

  En février nous revenons occuper le secteur d'Erbéviller et des postes environnants. L'église est rasée, la majorité des maisons n'existe plus, nous nous contentons d'abattre les murs les plus dangereux pour éviter les accidents. Nous réparons les maisons les moins mauvaises.  Une maison ainsi retapée sert de salle de douches, d'autres de poste de secours, de bureu de Compagnie etc...  Dès notre arrivée, je suis invité par des sous-officiers d'artillerie dont la batterie est à la sortie du pays. C'est la chandeleur,... [Lire la suite]
Posté par rue fedor à 09:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 janvier 2014

20 - Toul - Mandres-aux-Quatre-Tours

  Nous arrivons en pleine nuit à Toul. Nous ne voyons que des casernes, l'aspect en est triste. Ca sent vraiment la vie de garnison. Nous allons nous installer dans l'une d'entre elle à l'extrémité du pays, un peu sur la hauteur.  Pas moyen de sortir en ville, il y a des sentinelles et un corps de garde, les clairons sonnent! Au petit jour à nouveau les sonneries d'Infanterie se font entendre ; pour moi c'était la première fois que je devais obéir à des appels de clairons. Tout le monde trouvait ça lugubre. Faire la guerre... [Lire la suite]
Posté par rue fedor à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 janvier 2014

21 - Une nuit à Seicheprey

  Un soir de mars, je quitte Mandres avant la tombée du jour et vais avec un petit groupe d'hommes voir le bataillon qui était en ligne à Seicheprey à quelques kilomètres au nord de Mandres.  Nous devions prendre le bas côté de la route pour éviter d'être en vue des observatoires boches (du Mont Sec) et des saucisses*.  A la nuit nous arrivons aux premières maisons de Seicheprey. Peu d'entre elles étaient encore debout. Il restait des pans de murs et des voûtes d'entrées de maisons.  J'y trouve dans une des plus... [Lire la suite]
Posté par rue fedor à 20:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 janvier 2014

22 - Bombardement à Hamonville*.

  Après avoir cantonné quelques temps à Mandres, où le Bataillon venait au repos lorsqu'il descendait des lignes, nous venons cantonner à Hamonville situé à peu de distance de Mandres.  Hamonville était à environ 1 kilomètre de Mandres et plus au sud, donc un peu plus loin des lignes, mais par contre plus en vue des observateurs boches, qui nous dominaient grâce au Mont-Sec et à leurs saucisses d'observation.  Mandres qui recevait bien de temps en temps des obus,jusque là passait pour un cantonnement très calme. Le... [Lire la suite]
18 janvier 2014

22 bis - La revue Pays de France

Dans le numéro 43 daté du 23 septembre 1915, Jean-Pierre Boureux a trouvé les fameuses photos de grand-père.  Voici la page en question.  
Posté par rue fedor à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2014

23 - Secteur de la pointe de Saint-Mihiel "Attaque de Flirey", le 8 avril 1915

  Le 7 avril dans la journée notre Bataillon quitte Mandres-aux-Quatre-Tours pour aller à Bernécourt (secteur de droite) où il passe pour 48 heures sous les ordres de la 76° Division d'Infanterie.  Dans Bernécourt de grosses pièces d'artillerie sont en place depuis quelques jours pour appuyer les attaques réitérées qui se font dans ce coin. Nous passons à côté de 155 longs camouflés de tous coloris. Les pièces tiraient à intervalles réguliers. Flirey 1915 - 155 longs à l'entrée de Bernécourt (54470).  La nuit... [Lire la suite]
Posté par rue fedor à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 janvier 2014

24 - MORTMARE de Patrick O'Donovan

Je vous conseille de lire ce magnifique poème à tête reposée ( à haute voix c'est pas mal). C'est un magnifique hommage aux hommes morts ce jour là et surtout pour ces jeunes hommes "d'en face"... Hommage du 323° Régiment d'Infanterie à son frère le 206° qui repoussa héroïquement les attaques de la Garde Impériale prussienne. MORTMARE Traçant son sillon d'or au ciel, une fusée A jailli tout à coup et là-haut s'est posée La boule lumineuse aux reflets éclatants Grâce auxquels nos soldats pendant quelques instants, De la leur,... [Lire la suite]
01 février 2014

25 - Photos

  Création de tranchées en 2e ligne.       Secteur de Flirey    
Posté par rue fedor à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2014

26 - Souvenir de Flirey attaque du 8 avril 1915 de J. Poupart

Je dédis ces vers aux soldats morts au champ d'Honneur ainsi qu'au Commandant du Mesnil, qui commandait le 6° Bataillon du 206° R.I.   J. POUPART Flirey nom fameux, endroit inoubliable Tombeau de tant d'amis et de vaillants guerriers Combien de sang, en ta soif insatiable Quand notre Commandant rapportât nos lauriers?   Il avait ce regard que rien ne désespère, Lorsque nous cheminons sous le grand pont, massif Que l'un de ses parents fit sortir de la terre Avec un fier courage et de grands yeux pensifs... Il... [Lire la suite]
Posté par rue fedor à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 février 2014

27 - "Après l'attaque de Flirey"

  Après quelques jours de repos dans nos cantonnements de Mandres et de Hamonville, le régiment se met en route. Nous passons la première nuit dans un gentil petit pays où passait un cours d'eau. Les hommes en profitent non seulement s'y laver mais pour faire aussi un peu de lessive. Je passe cette nuit là sous la bâche d'une voiture de Compagnie, chargée de sacs de cartouches et enroulé dans ma couverture. Il faisait particulièrement froid, les pointes de cartouches m'entraient dans les reins. Je ne pu dormir, aussi au petit... [Lire la suite]
Posté par rue fedor à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,