SCAN0026

Photo prise entre 1914 et 1916 lors d'une permission à Paris à l'aide de miroirs.

 

   Pendant la Guerre j'avais  pensé à plusieurs reprises faire un album de toutes les photos que je faisais ou qui me resteraient à faire en les accompagnant d'un petit récit pour éviter les absences de mémoire possibles; -mais vers 1916 j'avais renoncé à ce projet sachant que ce serait un travail long et peu interessant pour ceux qui auraient l'occasion de le parcourir-.

   En 1918 j'ai même demandé à mes parents de brûler toutes les lettres que je leur écrivais depuis le 1er août 1914 tous les jours, il ne me restait donc uniquement que les photos.

   Je pouvais les regarder si bon me semblait, mais je devais donner quelques sommaires explications sur chacune si je donnais mes albums en communication à mes proches ou amis.

   C'est alors que je me suis armé de courage pour faire malgré tout un receuil de toutes les photos prises de fin 1914 à mi-juillet 1919 près de 5 années- ces photos sont donc l'oeuvre d'un embusqué de l'avant mais non un vrai combattant, aussi je n'ai nullement l'intention de vouloir passer pour un héros, mais simplement pour un "Jean Bousquet" qui prononcé obligemment a quelque ressemblance avec "embusqué".

 

  Je suppose même que personne n'aura le courage de lire tout integralement, j'en serai navré pour le lecteur, c'est déjà assez de l'écrire, de coller les photos et dessins, d'avoir mis le tout à peu près en ordre.

                                           Paris, le 15 mars 1929

                                              Jean Bousquet